Mis en avant

L’expiation – Christelle LEBAILLY – 2019

Une tradition vieille de plusieurs siècles. Deux boucs émissaires désignés. L’expiation a commencé…

Paru en 2019 – 308 pages – 17€ broché – Thriller ⭐ ⭐ ⭐ ⭐ /5

SYNOPSIS : « On sait peu de choses sur Ashland, cette petite ville minière de Pennsylvanie qui n’en finit pas de se morceler, engloutie par les galeries qui courent dans son sous-sol. Pas de page internet ni de contacts extérieurs ; à croire que rien ne sort de la vallée. Ainsi, lorsque Jessica y débarque pour vivre chez sa grand-mère, elle découvre une femme à l’image de la bourgade : pleine de froideur, de regards inquisiteurs, et de secrets. L’adolescente se retrouve confrontée à une communauté pieuse, où les traditions font office de lois, et rapidement, les mystères s’accumulent. Pourquoi les mines effrayent-elles tant les habitants, et pourquoi sa grand-mère refuse-t-elle de parler de la mort de son père, survenue dix ans auparavant ? Jessica l’ignore, mais un compte à rebours a été enclenché dès son arrivée. Des murmures parcourent les bois, tandis que des tambours résonnent sous la terre. L’Expiation approche, et l’heure du sacrifice a sonné. »

Avis :

Premier livre que je lis de cette auteure et agréablement surprise. J’appréhendais cette lecture : à savoir, sa première œuvre m’avais donné l’impression d’appartenir à un univers adolescent (Lula et les monstres : non lu, simplement un ressenti).
Finalement, Christelle m’a tout simplement épaté avec l’intrigue, les personnages, les lieux et le sens de l’histoire.
Lorsqu’on débute l’histoire tout est très froid, maussade et triste. Mais au fur et à mesure, elle a su donner un autre sens à la vie du personnage : Jessica passe d’un personnage abandonnée, rebelle, seule à une lycéenne rebelle attachante, seule avec deux amis, abandonnée mais aimé par sa famille.
Le mélange entre réalité et supernaturel est dosé avec minutie. On ne se retrouve pas le « WTF » à ne plus rien comprendre ou à se détacher de l’histoire. Même si je doit l’avouer que certains épisodes sont osés et un peu bizarre. Mais l’auteure décrit ses lignes avec un tel raffinement qu’on imagine à 100% chaque détail.
Je ne vous parle pas de la fin de l’histoire, qui est juste un délice pour nos yeux et notre imagination.
C’est un livre que je conseillerai à ceux appréciant l’univers fantastique réaliste.

Bonne continuation & Bravo à l’auteure 👏

Books_chronique

Les Entremondes – Sean EASLEY

1 – L’hôtel invisible

Paru en 2018 – 471 pages – 16€ broché – Lumen – Fantastique ⭐ ⭐ ⭐ ⭐ ⭐ /5

SYNOPSIS : « Tournez la clé… et découvrez votre destination ! Poursuivi par un mal mystérieux, le père de Cameron et Cassia les a confiés par un soir d’hiver à leur grand-mère, avant de disparaître de la surface de la terre. Pour tout héritage, il ne leur a laissé que deux énigmatiques pièces de bois aux inscriptions presque effacées. Mais, depuis qu’il a douze ans, le jeune Cameron fait des rêves étranges… Jusqu’au jour où, dans le centre commercial de son quartier, derrière la porte vitrée d’un petit magasin, il tombe sur un immense hall d’hôtel. Là, au milieu des chandeliers, du marbre et des somptueuses boiseries trône l’inscription :  » Découvrez votre destination ! « 
Le personnel de l’établissement n’en revient pas : d’habitude, on ne pénètre dans ce lieu magique que sur invitation ! Et surtout, oser s’y aventurer a toujours, toujours un prix… Car chacune de ses portes s’ouvre sur un pays différent. D’une salle à manger en Inde, on passe à un couloir de sous-marin au beau milieu de l’océan ou à une chambre avec vue sur la Grande Muraille de Chine ! Seule explication à la découverte de Cam ? La pièce pendue à son cou, qui semble mystérieusement liée à cet endroit… Se pourrait-il que son père y ait travaillé autrefois ? Mais le doute s’empare vite du garçon : chariots et plateaux qui se déplacent tout seuls, couloirs sombres se modifiant à volonté, passages secrets nichés dans les caves de l’établissement… L’hôtel, doué de conscience, serait-il maléfique ?
Portes qui s’ouvrent sur les pyramides ou la forêt amazonienne, batailles à coups de plumeaux enchantés, animaux de pierre capables de s’éveiller à la vie… Une multitude de surprises attendent le jeune visiteur dans ce lieu aussi fabuleux qu’inquiétant. C’est avec une gourmandise évidente que Sean Easley imagine l’irruption en fanfare de la magie au beau milieu du quotidien. Une nouvelle série à découvrir d’urgence ! »

Avis :

On en parle de la couverture du livre ? Un mélange de couleur qui m’a donné envie de le lire et qui m’a permis d’imaginer, au plus proche de la réalité de l’auteur, la fiction. Dès le premier chapitre, je suis rentré dans cette aventure fantastique. L’innocence de Cameron et sa situation familiale le rend attendrissant. L’histoire est innovante et charmante, on y retrouve un univers imaginaire. Entre les portes qui s’ouvrent sur différents pays, la pièce de Cameron, la disparition de son père, la maladie de sa sœur, des aventures qui nous permettent de se projeter dans l’histoire et de visualisé chaque personnage. Au rythme des chapitres, nous allons de surprise en surprise. A vrai dire, je n’avais pas remarqué qu’il s’agissait d’une saga. Alors vous auriez-dû voire mon étonnement quand j’ai vu qu’il y avait un 2ème tome. Étonnement plus qu’agréable. C’est une très belle lecture !

Qui sont les gentils et qui sont les méchants ? L’hôtel, le père disparu, Cameron ? Telle est la question.

Hâte de lire le tome 2 & Merci à l’auteur

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer